Test de fuite WebRTC

Vérifiez si votre navigateur divulgue votre adresse IP.

Retest

Rapport de sécurité WebRTC 2024-07-19

Adresse IP
Type
RTCPeerConnection
RTCDataChannel
Statut

Pourquoi devriez-vous vous soucier des fuites WebRTC ?

Qu'est-ce que WebRTC ?

WebRTC (Communication en temps réel sur le Web) est une technologie open-source qui facilite la communication en direct directement depuis votre navigateur web. Il permet aux navigateurs de partager des vidéos, de l'audio et des données de manière transparente sans nécessiter de plugins ou d'autorisations supplémentaires.

What is WebRTC?

Qu'est-ce qu'une fuite WebRTC ?

Alors qu'un VPN protège votre activité Internet et modifie votre adresse IP, WebRTC, qui fonctionne directement dans votre navigateur, peut révéler votre véritable adresse IP. Cela signifie que même si votre VPN indique que vous êtes protégé, WebRTC pourrait toujours exposer votre véritable adresse IP, ce qui pourrait entraîner des menaces potentielles pour la sécurité.

What is a WebRTC leak?

Que se passe-t-il si WebRTC fuit ?

Une fuite WebRTC, bien que semblant insignifiante, peut compromettre votre sécurité en ligne en exposant votre véritable adresse IP. Cela peut permettre à d'autres de localiser votre position, contourner la protection VPN et potentiellement violer votre vie privée numérique.

What happens if WebRTC leaks?
Obtenez une protection maintenant

Comment exécuter un test de fuite WebRTC ?

Étape 1

Connectez votre VPN

Assurez-vous d'être connecté à Internet et que votre VPN (X-VPN) est activé.

Étape 2

Commencer le Test

Visitez l'outil de test de fuite WebRTC X-VPN. Une fois que la page est chargée, le test démarrera automatiquement et créera un rapport pour vous.

Étape 3

Vérifiez le rapport

Si les adresses IP affichées correspondent à celles de votre VPN, il n'y a pas de fuite. Mais si elles correspondent à votre adresse IP publique réelle, cela indique une fuite WebRTC.

Quels navigateurs sont les plus vulnérables aux fuites WebRTC ?

Les fuites WebRTC peuvent potentiellement affecter n'importe quel navigateur, mais elles sont plus susceptibles de se produire dans les navigateurs qui ont WebRTC activé par défaut. Cela inclut des choix populaires comme Google Chrome, Mozilla Firefox, Microsoft Edge et Opera. Bien que ces navigateurs soient couramment utilisés, leurs paramètres WebRTC par défaut les rendent vulnérables. Pour vous protéger contre les fuites WebRTC, il est crucial d'effectuer régulièrement des tests et de envisager d'utiliser des services VPN fiables.

safari

Safari

Brave

Relativement sûr
Chrome

Chrome

Firefox

Firefox

Edge

Edge

Opera

Opera

Les plus vulnérables aux fuites WebRTC

Comment prévenir les fuites WebRTC ?

Simplement désactivez WebRTC dans votre navigateur ou utilisez un VPN comme X-VPN pour éviter les fuites WebRTC. Utiliser un VPN est généralement le meilleur choix car il sécurise votre vie privée et permet une expérience fluide avec les applications liées à WebRTC.

Désactiver WebRTC

Selon votre navigateur, vous pouvez désactiver WebRTC directement depuis les paramètres. Cependant, dans Chrome, vous devrez peut-être utiliser une extension comme "WebRTC Leak Prevent". Cependant, cela peut affecter les applications dépendantes de WebRTC telles que Google Meet ou Zoom.

Utilisez un VPN avec protection WebRTC

Tous les VPN ne proposent pas le même niveau de protection contre les fuites WebRTC. Il est essentiel de choisir un VPN fiable comme X-VPN, qui offre une forte protection contre de telles fuites.

Comment X-VPN empêche-t-il les fuites WebRTC?

X-VPN est conçu pour gérer et rediriger efficacement toutes vos demandes WebRTC vers ses serveurs VPN désignés, en masquant votre adresse IP réelle par celle fournie par X-VPN. Cette approche globale garantit que votre véritable adresse IP reste cachée, offrant une protection contre les fuites potentielles d'adresse IP, y compris celles provenant de WebRTC.

Essayez X-VPN sans risque

Comment activer la protection WebRTC dans X-VPN ?

La fonction de protection WebRTC dans X-VPN est activée par défaut, garantissant une protection transparente et automatique contre les fuites potentielles de WebRTC.

Les utilisateurs n'ont pas besoin d'activer manuellement ce paramètre. Une fois que vous vous connectez à un serveur X-VPN, la protection WebRTC devient active, garantissant le masquage complet de votre véritable adresse IP et préservant votre vie privée en ligne pour toutes vos activités, y compris les connexions pair à pair.

How to enable WebRTC protection in X-VPN?
chrome

Chrome

Meilleur VPN pour Chrome

Bientôt disponible
firefox

Firefox

Meilleur VPN pour Firefox

Bientôt disponible
edge

Edge

Meilleur VPN pour Microsoft Edge

Bientôt disponible

Comment désactiver WebRTC dans vos navigateurs ?

La désactivation de WebRTC dans votre navigateur peut être une étape supplémentaire pour une protection accrue contre les fuites potentielles de WebRTC. Cependant, veuillez noter que cette modification manuelle peut affecter la fonctionnalité de certaines applications. Vous pouvez suivre les étapes suivantes pour obtenir des instructions sur la marche à suivre.

Pour une façon plus facile et plus sûre de désactiver WebRTC, nous vous recommandons d'utiliser l'extension Chrome X-VPN :

Bientôt disponible

Extension X-VPN pour Chrome

Une fois installée, l'extension X-VPN masquera non seulement votre adresse IP, mais vous protégera également automatiquement contre les fuites WebRTC.

C'est une solution plus pratique par rapport à la désactivation manuelle de WebRTC, qui peut entraîner des problèmes de fonctionnement de certaines fonctionnalités et services Web, tels que les appels vidéo, les jeux en ligne et la diffusion en direct. Il suffit d'activer l'extension X-VPN pour profiter d'une navigation en toute tranquillité.

Désactiver WebRTC dans Firefox est un processus simple car Firefox permet aux utilisateurs de désactiver manuellement WebRTC. Voici comment faire :

  • Ouvrez votre navigateur Firefox.

  • Dans la barre d'adresse, tapez "about:config" et appuyez sur entrée.

  • Cliquez sur le bouton qui dit "Accepter le risque et continuer" pour accéder à la page des paramètres.

  • Dans la barre de recherche en haut, tapez "media.peerconnection.enabled".

  • Une fois que la préférence "media.peerconnection.enabled" apparaît, cliquez sur le bouton "Basculer" situé à droite. Cela définira la valeur sur "false", désactivant ainsi WebRTC.

Rappelez-vous que la désactivation de WebRTC peut affecter les applications de communication en temps réel qui en dépendent, telles que Google Hangouts, Facebook Messenger et les outils de visioconférence basés sur le Web. Si vous commencez à rencontrer des problèmes avec ces applications, suivez simplement à nouveau les étapes et basculez la valeur à "true".

Pour la version Edge Legacy :

  • Ouvrez Microsoft Edge et tapez "about:flags" dans la barre d'adresse, puis appuyez sur Entrée.

  • Faites défiler vers le bas pour trouver l'option "Masquer mon adresse IP locale lors des connexions WebRTC".

  • Ici, basculez l'interrupteur pour activer cette option.

  • Redémarrez votre navigateur pour que les modifications prennent effet.

Pour la nouvelle version de Edge basée sur Chromium :

similaire à Chrome, vous devriez installer une extension comme "WebRTC Control" depuis le magasin d'extensions de Microsoft Edge pour gérer et prévenir les fuites WebRTC.

  • Ouvrez Opera, sélectionnez "Paramètres" dans le menu.

  • Choisissez "Confidentialité et sécurité", trouvez la section "WebRTC".

  • Activer l'option "Désactiver l'UDP non proxy".

  • Redémarrez Opera.

Note: Ceci ne désactive pas complètement WebRTC, mais empêche les fuites d'IP associées. Si votre version d'Opera ne dispose pas de cette fonctionnalité, ajoutez l'extension "WebRTC Control" comme alternative.

Chrome

Chrome

Firefox

Firefox

Edge

Edge

Opera

Opéra

Questions fréquemment posées

Est-ce que les fuites WebRTC peuvent être évitées sur les navigateurs mobiles ?

Oui, vous pouvez utiliser un VPN sur votre appareil mobile pour vous protéger contre les fuites WebRTC. Assurez-vous que le VPN que vous avez choisi offre explicitement une protection contre les fuites WebRTC, comme X-VPN.

Est-ce que la désactivation de WebRTC affectera la qualité de ma navigation internet ou de mes communications ?

La désactivation de WebRTC peut avoir un impact sur la fonctionnalité de certains sites web qui dépendent de cette technologie, en particulier ceux qui impliquent des communications en temps réel comme les appels vidéo et vocaux.

Est-ce que l'utilisation d'un VPN affectera la qualité de ma navigation sur internet ou de mes communications ?

Non, un VPN avec une protection WebRTC, comme X-VPN, n'interfère généralement pas avec votre navigateur ou vos applications. Les VPN fonctionnent au niveau du réseau, protégeant tout le trafic réseau, tandis que WebRTC fonctionne dans votre navigateur web. La protection WebRTC dans un VPN empêche principalement votre adresse IP réelle d'être exposée, sans perturber la fonctionnalité de WebRTC dans les applications et services qui en dépendent.

Est-ce que l'utilisation du mode incognito ou de la navigation privée empêche les fuites WebRTC ?

Non, l'utilisation du mode incognito ou de la navigation privée ne permet pas d'éviter les fuites WebRTC. WebRTC fonctionne de manière indépendante et reste actif même dans ces modes privés à moins d'être désactivé.

À quelle fréquence devrais-je vérifier les fuites WebRTC ?

Si vous naviguez fréquemment sur le web et que vous accordez une importance à la confidentialité, pensez à vérifier régulièrement les fuites WebRTC. Cela peut être fait une fois par semaine, après les mises à jour importantes du navigateur ou du VPN, ou chaque fois que vous passez à un nouveau navigateur ou fournisseur de VPN.

Plus d'outils pour vous protéger en sécurité

Protégez votre adresse IP contre les fuites WebRTC avec X-VPN.

Téléchargement gratuit et rapide de l'extension X-VPN pour navigateur

Obtenez X-VPN